• Album de l'année
  • Musiques médiévale, de la Renaissance, baroque
Gala Prix Opus | Édition 27

Jean Baur: Chamber Music

Accademia de' Dissonanti
Passacaille Records
Le nouvel album de Accademia de’ Dissonanti (Elinor Frey, violoncelle, Antoine Malette-Chénier, harpe, Mélisande McNabney, clavecin et pianoforte, et Octavie Dostaler-Lalonde, violoncelle) et Passacaille Records, Jean Baur: Chamber Music, présente trois sonates pour violoncelle, une sonate pour harpe, un duo pour violon (joué sur de petits violoncelles), et un duo pour harpe et pianoforte. Dès 1750, le violoncelle est un instrument important et à la mode à Paris et dans toute la France. Cependant, un nouveau type de harpe, la harpe à pédales à simple mouvement, est sur le point de voir sa popularité exploser. Jean Baur, musicien originaire de Bouzonville, en France, étant installé à Paris en 1745, a publié deux recueils de sonates pour violoncelle, puis a principalement joué et composé pour la harpe tout au long des années 1760 et 70. Ce projet présente le premier enregistrement consacré à ce compositeur fascinant et pratiquement inconnu. On y entend sa musique pour violoncelle, plus "sérieuse", à côté de la musique de salon de Galant, destinée à divertir. La musique de chambre de Jean Baur séduit par ses passages joyeux et imaginatifs et ses mélodies vivement expressives.