• Création de l'année
Gala Prix Opus | Édition 27
Crédit: (inaudible), Keiko Devaux ©Robin P. Gould

[inaudible]

Keiko Devaux
Exploratrices symphoniques, Orchestre Métropolitain

11 juin 2023

[ Inaudible ] provient de mon projet parallèle de collecte de sous-titres de films qui décrivent le son. Le terme "inaudible" est courant et fascinant pour moi ; l'idée de décrire le son de quelque chose que l'on ne peut pas entendre est magnifique pour moi. Elle évoque à la fois rien et tout. Dans ce travail, à travers mes propres souvenirs sonores, j'explore cet exercice de connexion à différents mondes sonores. Parfois, ces souvenirs sont exprimés par l'ensemble de l'orchestre, une section ou un soliste. Les souvenirs peuvent s'interrompre et prendre toute la place, se superposer et se fondre les uns dans les autres. L'orchestre tisse de longues toiles de mondes sonores flous qui ont perdu leur identité stylistique d'origine avec des éclats et des fragments plus courts, denses et interruptifs de souvenirs contrastés et concurrents. Ces couches évoluent tout au long de l'œuvre, se disputant le premier plan comme des plaques tectoniques de la mémoire, culminant finalement dans une cohésion sonore momentanée. Les tensions ne reposent pas seulement entre les souvenirs sonores contrastés, mais aussi dans la "recherche" de ceux-ci.